Famille de Loménie

La famille de Loménie tire son nom de la terra de Lolmeno sita ad ulmum de cruce, ou « la terre de Loménie située près de l'orme de la croix » sise dans la paroisse de Flavignac (Haute-Vienne) et dont la famille était tenancière. Ceci explique sans doute l'arbre, élément principal des armoiries de Loménie. Cette terre, déjà mentionnée en 1254, dépendait auxve siècle de l'abbaye de Solignac, par l'intermédiaire de son prieuré Saint-André de Faye. Peu à peu, à partir du xve siècle, la famille a acquis la plupart des terres adjacentes à celles du prieuré. C'est en 1456, que le premier membre certainement attesté de la lignée, Jean de Loménie, fait l'acquisition de la terre de Lambaudie contiguë à celle de Faye. En 1465, le sieur de Loménie rachète au seigneur de Pérusse des Cars la rente qui grévait cette terre. La famille de Loménie est désormais installée sur ses propres terres, limitrophes de Faye, tout en étant tenancière de surfaces importantes dépendant de ce prieuré. L'ensemble sera divisé entre deux fils de Jean, Gérald et Gautier. Cette division perdurera jusqu'en 1612, date du mariage de Guillaume, héritier de la branche de Lambaudie, avec sa cousine Simone, descendante de la branche de Faye. La nouvelle lignée s'établit alors définitivement à Faye, où existe un manoir, le château de Faye.

Dès le xvie siècle, les terres de la famille sont très imbriquées dans celles du prieuré et les prévôts de celui-ci sont systématiquement choisis au sein de la famille. À telle enseigne, que l'établissement finit par être surnommé à la Révolution, le « prieuré des Loménie ». Le cardinal Étienne-Charles de Loménie de Brienne en fut le dernier prévôt.

Etienne charles de lomenie de brienne

À la fin du xviiie siècle, le vieux château de Faye fut remplacé, à l'initiative de la famille Villoutreix de Faye, par le château actuel dû à l'architecte Joseph Brousseau.

Chateau de faye

Toutes les « branches » de Loménie ont leur origine dans la paroisse de Flavignac :

  • Les Loménie de Faye
  • Les Loménie de Brienne
  • Les Loménie du Puyrenon