Fête de l'Aviation à Châlus

Cérémonie en souvenir des 60 ans de l'unique Fête de l'Aviation à Châlus
1954 - 2014

Selon les témoins, la foule était très impressionnante le 5 septembre 1954 pour assister à l'unique fête de l'Aviation sur le terrain de M. LAROULANDIE au lieu-dit « Les Granges » à Châlus. Organisée à l'époque, sous le patronage de la Fête de l'abbaye, par l'aéro-club du Limousin, avec le concours de l'Amicale sportive châlusienne et de la municipalité.

De nombreuses personnalités civiles et militaires, amis de Châlus ont assisté à cet événement de l'histoire marqué par la pose d'un panneau commémoratif.

Jacques CHEYMOL, Historien de l'aviation du Conservatoire Aéronautique du Limousin est le parrain de cet anniversaire

Dsc03017

(De gauche à droite : Louis Belair, Francis Laroulandie, Pierre Magne, Suzanne Couturier, Jacques Cheymol et le maire de Châlus, Alain Brézaudy) 

 Parmi les témoins présents :

Louis BELAIR, pilote châlusien, y a fait son baptême de l'air. 40 ans après, il passa son brevet et, depuis 20 ans, il tient bien le manche avec plus de 400 heures de vol. Maillon important dans la transmission de la mémoire et de l'histoire de Châlus, Louis Belair a fait un descriptif de cette fête de l'aviation.

Suzanne COUTURIER raconte : « C'était un événement formidable. À cette époque, on ne connaissait pas grand-chose sur l'aviation. Notre Châlus s'est déplacé et les alentours aussi, on a vu tous ce qui fallait voir et on était ravis. C'était extraordinaire ».

Pierre MAGNE dit « Piston », ce jour-là avait embarqué avec son bugle. Il a fait signe au pilote qui a cru qu'il voulait boire un coup, mais c'était pour faire sonner son instrument.

Selon les sources de l'époque : « En fin de journée, les Châlusiens purent entendre de la musique venir du ciel. C'était notre ami Piston, de la clique municipale, qui prenait le baptême de l'air en couvrant le bruit du moteur des accords de son instrument. Il reçut à son atterrissage les honneurs dus à un tel exploit ». Encore aujourd'hui, en souvenir de cette fête de l'aviation, Piston a joué de la basse mais, cette fois-ci, il a gardé les pieds sur terre et a suscité l'admiration de tous.

Découvrez l'album de cet évènement