Château Châlus ou Chalus ?

Suite à la rencontre de Patrick Chabrol,
découvrez son
étude sur la gravure du château de 1460. 

"L'histoire de ce château m'intéresse depuis que j'y ai travaillé (fouilles,mise en valeur des objets exposés, réalisation de panneauxd'information,...) depuis mon plus jeune âge avec mon grand-père, le docteur Boudrie. 

En lisant l'article, vous comprendrez que cette gravure (qui est une aquarelle) ne représente pas le château de Châlus-Chabrol (87), mais le château de Chalus-Lambron (63)".

* * *

S'agit-il du château de Châlus-Chabrol ?

En parcourant Internet à la recherche d'informations concernant le château de Châlus-Chabrol, une gravure revient régulièrement présentant une vue du château en 1460.

Il convient de s'interroger pour savoir s'il s'agit d'une vue du château de Châlus-Chabrol implanté sur les hauteurs de la commune de Châlus au sud de la Haute-Vienne (87).

 

I - Description de la gravure

La gravure présente un château perché au sommet d'une colline au pied de laquelle se trouve un village composé d'habitations aux toits de tuiles, et des parcelles de terre cultivées.

Le château est composé d'un haut mur d'enceinte et se trouve renforcé par sept tours dont la plus haute trône au centre de l'édifice. Quatre fenêtres apparaissent dans le mur extérieur, indiquant l'emplacement de la zone d'habitation du château.

Enfin, la partie supérieure de la gravure est agrémentée d'un bandeau dans lequel sont inscrits « CHAILUS - 1460 ».

Gravure chailus 1460 source BnF - Gallica

 

II – Concordances avec le château de Châlus-Chabrol

La configuration du site présenté sur la gravure pourrait correspondre au site du Château de Châlus-Chabrol où le château surplombe le village à partir du sommet du promontoire rocheux dominant la Tardoire.

Pour ce qui concerne l'architecture de l'édifice, les vestiges actuels du château de Châlus-Chabrol pourraient être mis en concordance avec le dessin de la gravure si on tient compte que le château de Châlus-Chabrol a subi de nombreuses modifications et destructions au cours des siècles. Ainsi le donjon actuel pourrait correspondre à la plus haute tour de la gravure, l'actuelle tour d'angle pourrait être reliée à la tour d'angle de la gravure et l'actuelle grande salle du château pourrait partiellement correspondre à la zone des fenêtres de la gravure. 

Aquarelle de louis boudanAquarelle de Louis BOUDAN
Vue actuelle du chateau de chalus chabrolVue actuelle du château de Châlus-Chabrol

 

III – Recherches sur l'origine de la gravure

Afin de tenter d'en savoir davantage, j'ai procédé à des recherches sur l'origine de la gravure. L'exploitation de la base de données de la Bibliothèque nationale de France (BnF) a permis d'extraire les références du document (référence : EST VA-63). Je me suis donc rendu à la BnF, dans le département des estampes et des manuscrits, pour consulter le document original.

Il s'agit d'une aquarelle aux dimensions de 31,7 cm x 28,6 cm, réalisée par Louis BOUDAN et contenue dans un recueil d'aquarelles intitulé « Topographie de la France – Puy de Dôme – A à D – Sauf Clermont Ferrand ». Ce recueil relié en cuir, d'un format de 60 cm x 45 cm, contient de nombreuses aquarelles sur des villes et des châteaux d'Auvergne.

Louis BOUDAN est un artiste graveur qui a travaillé pour François-Roger de Gaignières (1642-1715) qui était un collectionneur renommé de gravures et de dessins s'intéressant notamment aux châteaux et villes fortifiées, mais également aux monuments funéraires ainsi qu'aux costumes.

Les références du documents de la BnF renvoient sur un autre document qui aurait inspiré Louis BOUDAN. Ce document est intitulé « Armorial d'Auvergne dédié par le hérault Guillaume Revel au Roi Charles VII » ( référence : Bnf ms fr 22297). Consultable sur micro-film ainsi qu'en version numérisée, il s'agit d'un très ancien recueil de nombreux dessins montrant des villes et des châteaux d'Auvergne. A la page n°345 de l'ouvrage figure le dessin original du château de Chailus ayant inspiré Louis BOUDAN. 

Dessin original, par Guillaume REVELDessin original, par Guillaume REVEL - source BnF - Gallica

Copie à l'aquarelle, par Louis BOUDAN Copie à l'aquarelle, par Louis BOUDAN

 

III – Concordance avec un autre château
 
Le dessin de Guillaume REVEL comme l'aquarelle de Louis BOUDAN ont donc pour sujet un château situé en Auvergne. 
 
Il existe dans le département du Puy-de-Dôme (63) le château de Chalus-Lambron, situé sur la commune de Chalus (63). Ce château est implanté au sommet d'un colline surplombant le village, conformément au dessin et à l'aquarelle déjà évoqués. Une comparaison de la zone d'habitation du château permet de faire coïncider l'aquarelle de Louis BOUDAN et les vestiges actuels du château.
Aquarelle de Louis BOUDANAquarelle de Louis BOUDAN
Vue actuelle du château de Chalus-LembronVue actuelle du château de Chalus-Lembron

* * *


Ce dessin comme cette aquarelle ne concernent donc pas le château de Châlus-Chabrol. L'aspect général du château de Châlus-Chabrol du temps où il était encore debout avec l'intégralité de ses infrastructures, demeure encore mal connu. 

Il paraît surprenant que ce château rendu célèbre par la mort du roi Richard Coeur de Lion n'ait pas inspiré davantage d'artistes pour en faire un dessin ou un tableau entre le XIIème et le XVIIIème siècle. Un tel document doit bien exister dans quelque bibliothèque publique ou privée. Il reste à le trouver.

                                Patrick CHABROL